Bannière

Ultim Fest

Ultim Fest I
25 Octobre 2014
Covent Garden Studios, Éragny sur Oise

L’«Ultim Fest », première édition, s’est déroulé au Covent Garden (un complexe réunissant une salle de spectacle et des studios de répétition) d’Éragny sur  Oise en Octobre dernier, et a réuni ce qu’il se fait de mieux en terme de metal old school français.
C’est à Factor Hate que revient l’honneur d’ouvrir les Hostilités. Ce groupe de heavy metal classique aura plus marqué les esprits par son chanteur théâtral quelque peu dingue, jouant avec le feu et terminant à genoux en camisole de force.
Hürlement quant à lui se présente comme le digne héritier de Sortilège, Running Wild et autres Blasphème. Le jeu de batterie se veut simple, efficace, avec une large place laissée aux rythmes speed en double grosse caisse, sans oublier le chant ultra-aigu (et diablement bien maîtrisé) d’Alexis « The Warnabot ».
Avec Barrakuda, on change de registre avec une sorte d’AC/DC sous stéroïdes.  Leur chanteur Luka, véritable pile électrique, assure à lui seul le show. Un groupe taillé pour la scène !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trashback quant à lui nous ramène au milieu des années 80, à une époque où le thrash metal était à son apogée.  Fabien « Speed » Cortiana assure de mieux en mieux son rôle de batteur/chanteur, une véritable performance physique. Chapeau bas ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c’est ADX qui conclue la fête avec un show plus que jamais placé sous le signe de la bonne humeur. Dog et ses acolytes sont musicalement au top. Les classiques comme Caligula, Le Fléau De Dieu, Suprématie ou Mémoire De L’Éternel sont toujours aussi jouissifs. Mais le dernier album « Ultimatum » contient aussi son lot de perles (Commando Suicide dont le refrain vous accroche dès les premières secondes, et Paracelse, dont le  riff principal vous procure une irrésistible envie de secouer la tête). La prestation se termine en beauté dans l’anarchie la plus totale (tous les groupes de la soirée ayant investi la scène), avec un petit  Division Blindé des familles, probablement le titre le plus alambiqué que le groupe ait composé. Mention spéciale à Mr Dog et cette aptitude à placer avec un naturel déconcertant les breaks les plus improbables.
Une bien belle soirée !

Laurent Bendahan

Crédit photos : © 2014 Lyk'harts

 

 

 

 

 

 

 

Bannière