DEBUT D’ANNEE DOULOUREUSE POUR LES BATTEURS

Début d’année douloureuse pour les batteurs

Allman Bros Band
Allman Bros Band

Bad news pour notre communauté. Plusieurs de nos illustres confrères ont disparu ou été victimes d’accidents. C’est le cas de David Garibaldi (qui faisait la Une du dernier numéro), renversé par un train. Heureusement, ses jours ne sont plus en danger. Les nouvelles les plus tragiques concernent Alphonse Mouzon, disparu la veille de Noël, grand batteur de jazz-rock et de funk auquel nous consacrons notre rubrique Drum Legend. Mike Kellie a suivi le même chemin sans retour le 18 janvier. Membre du groupe Spookie Tooth, c’était un grand batteur de « l’école anglaise », moins populaire que Bonham, Paice et Baker, mais doté d’un groove impeccable et d’un son tellurique. Jaki Liebezeit, batteur du groupe allemand Can, fondateur du Krautrock, est parti quant à lui le 22 janvier, victime d’une pneumonie, à l’âge de 78 ans.
Enfin, le suicide de Butch Trucks, à un âge où d’habitude on savoure une retraite heureuse, vient allonger cette liste noire. Ce 24 janvier, dans sa résidence de West Palm Beach, en Floride, rien ne laissait prédire une telle fin. A 69 ans, Butch restait très actif, en dépit de la dissolution du groupe qu’il avait servi durant 45 années, The Allman Brothers Band. Certes, il avait du mal a accepter cet arrêt brutal et, pour compenser, préservait la flamme avec deux groupes montés avec d’anciens « Brothers », Les Brers, et plus récemment Butch Trucks and The Freight Train. Son jeu énergique, comparé justement à la puissance d’un train de marchandise que l’on ne peut arrêter, combiné avec celui du deuxième batteur, Jaimoe Johanson, était un élément essentiel du son de l’Allman Brothers Band. Ce groupe originaire de Georgie avait fait une synthèse inédite entre country du Sud, blues et improvisations jazz, genre que les rock critics ont labellisé Southern Rock (Rock Sudiste). Dans Batmag N°288 (rubrique Drum Legend), nous avions consacré un article aux deux batteurs de l’Allman Brothers Band. Butch était un homme charmant, enthousiaste et entreprenant. Il adorait la France et y résidait avec sa femme, Melinda, par intermittence, à Sauve (30). Le couple envisageait de s’installer définitivement dans ce village du Gard suite à l’élection de Donald Trump…
Christophe Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *