GRADY TATE

Les années passent et les étoiles finissent par s’éteindre, inexorablement. Grady Tate avait sa place au firmament, dans la constellation des batteurs de la « Great Black Music ». Atteint de la maladie d’Alzheimer, il a définitivement quitté ce monde le 8 octobre 2017, nous laissant en héritage son jeu élégant et sa voix charmeuse. Les années passent et les étoiles finissent par s’éteindre, inexorablement. Grady Tate avait sa place au firmament, dans la constellation des batteurs de la « Great Black Music ». Atteint de la maladie d’Alzheimer, il a définitivement quitté ce monde le 8 octobre 2017, nous laissant en héritage son jeu élégant et sa voix charmeuse.
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *