KEVIN PARADIS

En matière de metal extrême, on peut se demander jusqu’où il est encore possible d’aller. Alors qu’on croyait que les limites humaines étaient atteintes, des batteurs de la nouvelle génération, comme Kevin Paradis, ont débarqué sans crier gare, avec un bagage technique et une aptitude à jouer vite encore inimaginables il y a dix ans. Séquence découverte…
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *